26 février 2012

Go back to real life

bougie

pancakes1

découpage

découpage2

découpage3

Du moins, je vais essayer. Après des mois plutôt intenses, beaucoup de travail intellectuel et aussi, de travail dans sa tête, sur soi, sur les autres.

Le mémoire a enfin avancé. Des dossiers ont été imprimés, rendus, relus, détestés. La licence est presque passée. Il ne reste plus qu'un stage, peut-être le plus éprouvant professionnellement, dans un milieu assez inconnu, le polyhandicap.

Des douleurs de coeur, de dos, très fort, le tout avec un asthme qui gagne en profondeur. Mais j'ai décidé de faire comme si il n'était pas là, arrêter de prendre des médicaments qui me dérange, sauf si le besoin est trop fort. Et puis, faut pas se leurrer, il va falloir reprendre le chemin d'une vie plus active physiquement... et il y a de fortes chances que cet asthme disparaisse alors.

Des voyages Paris-Jura, un aller retour par semaine pendant un mois et demi. Et la fatigue de ne se sentir chez soi nulle part. La fatigue de toujours tout transporter d'un endroit à l'autre. La fatigue de voir plein de gens mais de ne passer qu'en coup de vent dans leur vie.

 

Et puis miracle... des vacances décalées, impensable (c'était), impensées, plus tôt que prévu. Et le souffle qui revient. Une escapade dans le nord, un peu de Bruxelles, un peu de Lille. Et puis ne rien faire que s'abrutir d'autres choses que sa propre vie. Et enfin stop, avoir de nouveau envie de revenir à la réalité. Cuisiner, patienter, découper (des légumes et du papier), chercher, coller, théer (boire du thé, encore et encore, et du café aussi), écouter des émissions à la radio, assembler, se laisser vivre et tout en choisissant se qu'on a envie de vivre, sentir, regarder par la fenêtre et aimer l'odeur du Paris gris, changer la place des lumières et trouver que, justement, ça change tout.

Posté par Camariama à 19:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Go back to real life

Nouveau commentaire