26 avril 2012

"Mais ceux qu'on aime... ils partent."

Tristan avait pris cette photo fin août 2011. Souvent, je ne comprenais pas le but de ses photos... Tout à partir de maintenant est assourdissant. Car il ne sera jamais plus. On pourra crier. Répondre au téléphone qui sonne sans arrêt. Sourire. Et mentir, un peu. Rire beaucoup. On pourra se tenir la main, avec ceux qui restent. Ou bien ne plus arriver à se regarder en face. Car il y a trop de souffrance dans les yeux de certains. Le souffle est court. Le coeur tape toujours plus fort. Vivre fait peur. Vivre paraît surréaliste.... [Lire la suite]
Posté par Camariama à 16:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]